Noze

Au début des années 2000, c’est en arpentant les rues lyonnaises en pleine nuit que l’envie de s’exprimer artistiquement est apparue à NOZE. Il a commencé son apprentissage par la forme la plus sauvage de l’art de rue : le graffiti. Un art en apparence sans règle mais pourtant porté par des codes et des usages très enrichissants. Puis au fur et à mesure de ses escapades nocturnes, il a voulu expérimenter d’autres supports en utilisant de nouvelles techniques.L’une de ses inspirations principales : LA sneakers, un accessoire plutôt banal au premier regard pour certains, mais omniprésent dans l’esprit de chacun. Ce consommable qu’on arbore fièrement, fait aujourd’hui partie de la culture populaire.